14 Juillet 2016

Messages de notre réseau de défenseurs des Droits de l’Homme

Comment vont Guleid et Nkosie?

Nous restons en contact avec tous les défenseurs des Droits de l’Homme qui ont participé au programme Shelter City ou au programme The Hague Training Course. Nkosie, qui avait participé à Shelter City Utrecht a été nominé pour les Index Awards 2016 et a dû fuir le Zimbabwe. La licence d’avocat de Guleid, ancien participant du programme Shelter City à Maastricht, lui avait été retirée. Toutefois, sous la pression des organisations internationales il a été rendu par le gouvernement de Somaliland.

Photo : Anette Brolenius

L’histoire de Guleid

En mai dernier, le ministre de la Justice du Somaliland a retiré la licence à l’avocat des Droits de l’Homme et ancien invité du Shelter City Maastricht Guleid. Guleid est un éminent avocat des Droits de l’Homme et le fondateur et président du Centre des Droits de l’Homme, une des principales organisations de Hargeisa. La résiliation de sa licence était une tentative claire de réduire Guleid au silence, suite à son implication dans l’affaire de Saado Jaamac Aadan, un citoyen qui a été arrêté par la police en mars 2016, enfermé dans une cour martiale qui lui a refusé l’accès à un avocat. 

Ce n’était pas la première fois que le gouvernement tentait d’intimider Guleid : en avril 2015, il a été arrêté et inculpé pour ses activités de défense des Droits de l’Homme. Sous la pression des organisations internationales, la licence a été rendu à Guleid.

L’histoire de Nkosie

En 2015, Nkosie était un invité du programme Shelter City à Utrecht. Il est d’abord retourné au Zimbabwe, mais vit maintenant en Afrique du Sud. Dans cette vidéo il explique pourquoi il a dû fuir. Le printemps dernier il a été nominé aux Index Awards 2016 pour sa campagne contre la corruption politique au Zimbabwe.